La faune du Dévonien :

Les arthropodes, les crinoïdes et les échinodermes

Spirifer auriculatus de la Grauwacke de Nassau
Dessin de Luc Van Bellingen d'après G. et F. Sandberger 1850-1856

 

LES ARTHROPODES - TRILOBITES

 

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Acanthopyge haueri (Richter)

Arctinurus sp.

Dévonien moyen

Acastava atavus (W.E.Schmidt)

 

Dévonien inférieur

Acastava schmidti (Richter)

 

Emsien

Acastella crenulata (Morzadec)   Dévonien inférieur

Acastella downingiae (Murchison)

Phacops downingiae
Acaste downingiae

Gedinnien inférieur

Acastella latimarginata (Gandl)   Dévonien inférieur

Acastoides henni (Richter)

 

Dévonien inférieur

Anchiopsis anchiops (Green)   Dévonien inférieur
Andegavia simplex (Pillet)   Dévonien inférieur
Arctinurus boltoni (Green)   Dévonien inférieur
Arctinurus tuberculatus (Stumm)   Dévonien inférieur
Asteropyge cantarmorica (Morzadec & Arbizu)   Dévonien
Asteropyge maillieuxi (Richter)   Dévonien
Asteropyge perforata (Morzadec)   Dévonien
Asteropyges quelernensis (Morzadec)   Dévonien

Asteropyge punctata (Steininger)

 

Dévonien moyen

Asteropyge stellifer (Frech)

Methacanthus stellifer
Neomethacanthus stellifer

Assise de Bure du Couvinien

Asteropyge supradevonica (Frech)

 

Frasnien

Astycoryphe senckenbergiana (Richter & Richter)

 

Dévonien moyen

Bradocryphoetus fiacrensis (Morzadec)   Dévonien
Breizhops bigranulosus (Morzadec)   Dévonien
Breizhops lanceolatus (Morzadec)   Dévonien
Breviscutellum bureaui (Trom)   Dévonien inférieur
Breviscutellum oehlerti (Pillet)   Dévonien inférieur
Bronteus alutaceus (Goldfuss)   Givetien

Chacune des trois régions du corps occupe environ 1/3 de la longueur.  Pourtant, chez quelques formes, le pygidium, est plus développé. Tête plus ou moins convexe, avec ou sans limbe avec angle génal pointu ou étiré en une courte épine.  Glabelle très large antérieurement, limitée par des sillons très nets.  Sillons latéraux peu visibles. Yeux gros, réticulés.  Joues fixes, petites.  Joues mobiles, beaucoup plus grandes. Dix segments thoraciques.  Pygidium semi-ovale, avec axe court, rudimentaire, qui ne porte que rarement des sillons transversaux et d'où rayonnent des côtes droites. Silurien inférieur, abondant dans le Silurien supérieur et représenté par quelques formes dans le Dévonien inférieur et moyen.

Burmeisterella aculeata
 (Koch)
Burmeisteria aculeata Dévonien moyen
Burmeisterella armata (Burmeister)
Burmeisteria armata Dévonien moyen
Burmeisterella champernownei
(Woodward)
Burmeisteria champernownei Dévonien moyen
Burmeisterella elongata
(Salter)
Burmeisteria elongata Dévonien moyen
Burmeisterella pradoana (Verneuil) Burmeisteria pradoana Dévonien inférieur
Burmeisterella quadrispinosa
(Wenndorf)
Burmeisteria quadrispinosa Dévonien moyen
Burmeisterella vixarmata
(Wenndorf)
Burmeisteria vixarmata Dévonien moyen
Calymene bureaui (Péneau) Paracalymene bureaui Dévonien inférieur
Calymene curvicauda (Richter)   Dévonien inférieur
Calymene oehlerti (Pillet)   Dévonien inférieur
Calymene peneaui (Pillet)   Dévonien inférieur
Calymene reperta (Oehlert)   Dévonien inférieur

Tête grosse, dont la longueur est à peu près égale à la moitié du thorax, semi-circulaire ou triangulaire, avec angles génaux ordinairement arrondis, mais parfois étirés en pointes.  Bord frontal renflé.  Glabelle conique, fort saillante, avec trois paires de sillons latéraux obliques.  Yeux pas très grands, mais pourtant nettement réticulés.  Treize segments au thorax avec anneaux fort saillants.  Pygidium convexe plus ou moins arrondi, à bord toujours entier.  Ornements constitués par des granulations plus ou moins fortes.  Jouit de la faculté de s'enrouler.  Calyene est abondant dans le Silurien inférieur et dans l'horizon inférieur du Silurien supérieur.  Il se rencontre encore assez fréquemment dans le Dévonien inférieur mais il est plus rare dans les subdivisions plus récentes.

Ceratarges armatus (Goldfuss)

 

Assise de Bure du Couvinien

Ceratarges faouensis (Morzadec)   Dévonien
Ceratocephala vesiculosa (Beyrich)   Dévonien inférieur
Chauffouraspis andegavensis (Pillet)   Dévonien inférieur
Cheirurus gibbus (Beyrich)   Dévonien moyen
Coltraneia celtica (Morzadec)   Dévonien
Comura cancer (Morzadec)   Dévonien

Comura cometa (Goldfuss)

 

Assise de Bure du Couvinien

Comura defensor (Richter)   Dévonien
Comura echinata (Morzadec)   Dévonien
Comura granulispina (Morzadec)   Dévonien
Comura tuberculata (Morzadec)   Dévonien
Coniproetus aplanatus (Pillet) Bohemiproetus aplanatus Dévonien inférieur
Coniproetus armoricus (Pillet) Bohemiproetus armoricus Dévonien inférieur
Coniproetus bohemicus platys (Pillet) Bohemiproetus bohemicus platys Dévonien inférieur
Coniproetus chauffouri (Pillet) Bohemiproetus chauffouri Dévonien inférieur
Coniproetus confusus gigas (Pribyl) Bohemiproetus confusus gigas Dévonien inférieur
Coniproetus legiriensis (Barros) Bohemiproetus legiriensis Dévonien inférieur
Cornuproetus chouberti oblongus (Pillet)   Dévonien inférieur
Cornuproetus complanatus (Barrande)   Dévonien inférieur
Cornuproetus cf. steinbergicus (Alberti)   Dévonien inférieur
Crotalocephalus affinis affinis (Hawle & Corda)
Crotalocephalina affinis affinis
Pilletopeltis affinis affinis
Dévonien inférieur
Crotalocephalus insulus (Lütke)
Crotalocephalina insulus
Pilletoleptis insulus
Dévonien inférieur
Crotalocephalus intermedius (Pillet)
Crotalocephalina intermedius
Pilletopeltis intermedius
Dévonien inférieur

Crotalocephalus pengellii (Whidborne)

Crotalocephalina pengellii
Pilletopeltis pengellii

Dévonien moyen

Crotalocephalus stenbergi couffoni (Pillet)
Crotalocephalina stenbergi couffoni
Pilletoleptis stenbergi couffoni
Dévonien inférieur
Crotalocephalus trigonalis (Pillet)
Crotalocephalina trigonalis
Pilletopeltis trigonalis
Dévonien inférieur
Cruziana rugosa = trace de déplacement de trilobite Dévonien supérieur
Cryphina andegavensis (Oehlert)   Dévonien inférieur
Dechenella burmeisteri (Rud & Richter)

 

 

Dévonien moyen : Givetien
Dechenella rittbergensis (Zimmermann) Dévonien inférieur

Dechenella setosa (Whidborne)

Dévonien moyen

Dechenella verneuili (Barrande)

Dévonien moyen

Digonus acuminatus (Tromelin & Lebesconte)   Dévonien inférieur
Digonus armoricanus (Pillet)   Dévonien inférieur
Digonus gahardensis (Roualt)   Dévonien inférieur
Digonus intermedius (Tromelin & Lebesconte)   Dévonien inférieur
Digonus lehiri (Barrois)   Dévonien inférieur
Digonus lebescontei (Renaud)   Dévonien inférieur
Dipleura lanvoiensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Dipleura planus (Köch)   Dévonien inférieur
Assez semblable à Calymene pour la région thoracique (spécialement les plèvres). Il s'en distingue seulement par l'absence presque complète de la trilobation de la tête, par les anneaux thoraciques peu marqués et par un pygidium triangulaire non segmenté. Du Silurien inférieur au Dévonien, assez abondant dans le Dévonien inférieur.
Se distingue donc d' Homalonotus par un pygidium non segmenté.
Echinopyge attenuatus (Pillet)   Dévonien inférieur
Eocyrtosymbole lenis (Pillet)   Dévonien inférieur
Eocyrtosymbole magnifica (Pillet)   Dévonien inférieur
Eremiproetus dufresnoyi erbeni (Pillet)   Dévonien inférieur
Eremiproetus lagrangei (Pillet)   Dévonien inférieur
Eremiproetus pictus pictus (Giebel)   Dévonien inférieur
Fritchaspis montagnei (Hawke & Corda)   Dévonien inférieur
Gerastos baylei (Pillet)   Dévonien inférieur
Gerastos carnatus (Pillet)   Dévonien inférieur

Gerastos cuvieri (Goldfuss)

Gerastos cuvieri occidentalis (Pillet)

Assise de Bure du Couvinien.

Gerastos lisyi (Pribyl)   Dévonien inférieur
Gerastos papilliaris occidentalis (Pillet)   Dévonien inférieur
Gerostos oehlerti (Payle)   Dévonien inférieur

Geesops sparsinodosus gallicus (Goldfuss)

 

Assise de Bure du Couvinien et Eifelien moyen : Formation de la Lomme et de Jemelle

Greenops haasi (Morzadec)   Dévonien inférieur
Greenops osimorum (Morzadec)   Dévonien inférieur
Gruetia erbayi (Pillet)   Dévonien inférieur

Harpes macrocephalus manceaui (Goldfuss & Pillet)

 

Dévonien moyen

Tête très grande, avec glabelle fortement convexe, entourée d'un large limbe s'étendant en arrière le long de la plus grande partie du thorax et dont l'ornementation délicate consiste en ouvertures nombreuses la perforant. Yeux se composant d'un petit nombre d'ocelles. Pas de suture faciale, qui est remplacée par une suture marginale sur le pourtour du limbe.  25 à 26 segments thoraciques, chez les formes du Silurien supérieur et du Dévonien et seulement 12 à 14 dans celles du Silurien inférieur. Pygidium très petit se composant de 4 segments soudés.

Heliopyge camfroutensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Heliopyge helios (Richter)    
Heliopyge nodosa (Morzadec)   Dévonien inférieur
Heliopyge porsguenensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Heliopyge renaudae (Morzadec)   Dévonien inférieur
Heliopyge traonensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Heliopyge zornensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Hollardorps struvei   Dévonien inférieur
Homalonotus crassicauda (Sandberger et Sandberger) Trimerus crassicauda Dévonien inférieur
Homalonotus obtusus (Sandberger et Sandberger) Parahomalonotus obtusus Dévonien moyen

Assez semblable à Calymene pour la région thoracique (spécialement les plèvres). Il s'en distingue seulement par l'absence presque complète de la trilobation de la tête, par les anneaux thoraciques peu marqués et par un pygidium triangulaire. Du Silurien inférieur au Dévonien, assez abondant dans le Dévonien inférieur.

Isoprusia laportei (Hawle & Corda)   Dévonien inférieur
Kasibelinurus amicorum   Dévonien supérieur
Kasibelinurus randalli   Dévonien supérieur
Kayserops brevispinosus (Gandl)   Dévonien inférieur
Kayserops gahardensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Kayzerops inflatus (Morzadec)   Dévonien inférieur
Kayzerops kerfornei (Pichard)   Dévonien inférieur
Kayzerops obsoletus (Gandl)   Dévonien inférieur
Kegeliella listei peneaui (Pillet)   Dévonien inférieur
Kielania dorbignyanus (Barrande)   Dévonien inférieur
Lardeuxia andegavensis (Pillet)   Dévonien inférieur
Lardeuxia conica (Pillet)   Dévonien inférieur

Leonaspis britannica (Goldfuss & Morzadec)

 

Assise de Bure du Couvinien.

Leonaspis hoernesi (Barrande)   Dévonien inférieur

Lepidoproetus sp. (Goldfuss)

 

Assise de Bure du Couvinien.

Lioharpes venulosus caillaudi (Hawle & Corda)

 

Dévonien moyen

Lobopyge kerfornei (Renaud)   Dévonien
Lobopyge peneaui (Pillet)   Dévonien inférieur
Lobopyge pustulosus (Morzadec)   Dévonien

Longiproetus cultrijugati. (Goldfuss)

 

Assise de Bure du Couvinien.

Longiproetus imperfectus (Pillet)   Dévonien inférieur
Longiproetus pseudotenuis (Pillet)   Dévonien inférieur
Longiproetus rogeri (Pillet)   Dévonien inférieur
Longiproetus tenuimargo (Richter)   Dévonien inférieur

Metacanthina barrandei (Goldfuss)

 

Assise de Bure du Couvinien.

Methacanthina primitiae (Gandl)   Dévonien inférieur

Microscutellum gervillei (Barrande)

Goldius gervillei

Dévonien inférieur

Myoproetus myops (Barrande)   Dévonien inférieur

Odontochile hausmanni (Brongniart)

 

Dévonien moyen

Odontochile occidentalis (Bureau)   Dévonien inférieur
Odontochille seillouensis (Le Menn)   Dévonien inférieur
Odontopleura sp. (Sandberger et Sandberger)
Ceratocephala sandbergeri
Koneprusia sandbergeri
Givetien
Oehlertia lardeuxi (Pillet)   Dévonien inférieur
Oehlertia rondeaui (Oehlert)   Dévonien inférieur
Orbitoproetus orbitatus (Barrande)   Dévonien inférieur
Orphanaspis erbeni   Dévonien inférieur
Otarion balanops (Erben)   Dévonien inférieur

Otarion ceratophtalmus (Goldfuss)

 

Assise de Bure du Couvinien.

Otarion chauffouri (Pillet)   Dévonien inférieur
Otarion collini (Morzadec)   Dévonien inférieur
Otarion ferronnierensis (Pillet)   Dévonien inférieur
Otarion gaultieri (Rouault)   Dévonien inférieur
Otarion hydrocephalum hydrocephalum (Roemer)   Dévonien inférieur
Otarion oceanicum (Morzadec)   Dévonien inférieur
Otarionella stephanus (Lûtke)   Dévonien inférieur
Palpebralia minima (Pillet)   Dévonien inférieur

Paraaulacopleura beyrichi (Novak)

 

Dévonien moyen

Paracryphaeus jonesi (Oehlert)   Dévonien inférieur
Paracryphaeus praejonesi (Gandl)   Dévonien inférieur
Paracryphaeus triangularis (Pillet)   Dévonien inférieur
Parahomalonotus diablintianus (Morzadec)   Dévonien inférieur

Parahomalonotus gervillei (Verneuil)

 

Dévonien inférieur

Parahomalonotus miloni (Renaud)   Dévonien inférieur
Parahomalonotus obtusus (Sandberger)   Dévonien inférieur
Paralardeuxia chauffouri (Pillet)   Dévonien inférieur
Paralejurus dormitzeri ligeriensis (Pillet)   Dévonien inférieur
Paralejurus galloisi (Oehlert)   Dévonien
Paralejurus aff. verneuili (Oehlert & Davoust)   Dévonien
Parapalpebralia andegavensis (Pillet)   Dévonien inférieur
Parapalpebralia peneaui (Pillet)   Dévonien inférieur
Parapalpebralia incerta (Pillet)   Dévonien inférieur

Pedinopariops richterianus (Goldfuss)

 

Assise de Bure du Couvinien et la formation de Gemelle

Phacops accipitrinus (Phillips)

 

Dévonien supérieur

Phacops beviceps (Barrande) Chotecops aff. breviceps Dévonien inférieur
Phacops cryptophthalmus (Emmrich)
Phacops caecus (Guerich)
Phacops koeneni (R. et E. Juge)
Trimerocephalus
caecus (Guerich)
Phacops mastophtalmus (R. et E. Juge)
Trimerocephalus mastophtalmus (R. et E. Juge)
Phacops ncisus dillanus (R. et E. Juge)
Nephranops incisus dillanus (R. et E. Juge)
Dévonien moyen et supérieur
Phacops fecundus degener (Barrande)   Dévonien inférieur

Phacops fernandini (Bronn)

 

Gedinien - Siegenien - Emsien

Phacops imitator   Eifelien moyen : Formation de la Lomme et de Jemelle
Phacops laciniatus (Romains)
 
Asteropyge rotundiformis (Emmrich) Dévonien inférieur
 

Phacops latifrons (Bronn)

 

Dévonien moyen : Eifelien moyen de la partie occidentale des monts Rhénans en Allemagne

Phacops occitanicus (Barrois)

 

Emsien

Phacops oehlerti (Morzadec)   Dévonien inférieur

Phacops potieri (Bayle)

 

Dévonien inférieur

Phacops rana (Green)

 

Dévonien supérieur

Phacops regius (Chlupac)   Dévonien inférieur
Phacops sartenaeri (Ruve)   Formation de Hanonet (Eifelien supérieur de la région de Couvin)
Phacops sabolensis (Pillet)   Dévonien inférieur

Phacops schlotheimi (Bronn)

 

Dévonien inférieur - Dévonien moyen

La tête arrondie, ou parabolique, formant un peu moins du tiers, le pygidium environ le quart de la longueur totale.  Le limbe de la tête est ordinairement rudimentaire en avant du lobe frontal extrêmement renflé de la glabelle.  Il s'élargit tout le long des joues jusqu'à l'ongle génal toujours arrondi. La glabelle est plus ou moins voûtée, pentagonale avec ongle frontal, tantôt arrondi, tantôt pointu, mais émoussé.  Les sillons latéraux sont ordinairement profonds.  Le sillon occipital et le plus postérieur des sillons latéraux sont toujours bien marqués.  Les yeux sont ordinairement fort saillants, gros et nettement facettés.  Les cristallins isolés percent l'enveloppe commune qui se continue à la surface de la tête (comme chez Dalmanites).  Le thorax comprend 11 segments avec anneaux fort saillants.  Les plèvres ont des terminaisons arrondies et possèdent de fortes facettes en rapport avec une faculté d'enroulement extrêmement développée. Le pygidium est semi-circulaire et son axe n'atteint point le bord postérieur.  Les ornements se composent de fines granulations, rarement de tubercules grossiers. Très abondant dans le Silurien supérieur et quelques espèces se rencontrent également dans le Dévonien.  Les formes géologiquement 1es plus anciennes montrent une grande ressemblance avec les Dalmanites du Silurien inférieur, dont elles descendent vraisemblablement.

Phoetonellus vaneki (Pribyl)   Dévonien inférieur
Pilletina andegavensis (Pillet)   Dévonien inférieur
Pilletina aulnensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Pilletina oehlerti oehlerti (Pillet)   Dévonien inférieur
Pilletina oehlerti praecursor (Pillet)   Dévonien inférieur
Platyscutellum aff. viator (Barrande)   Dévonien inférieur
Proetus complexus (Pillet)   Dévonien inférieur
Proetus dubitatus (Pillet)   Dévonien inférieur
Proetus elongatus (Pillet)   Dévonien inférieur
Proetus gosseleti (Barrois)   Dévonien inférieur

Corps oviforme. Tête mesurant un peu moins du tiers de la longueur totale.  Pygidium encore plus petit. Tête tantôt renflée, tantôt aplatie, à contour soit semi-circulaire, soit parabolique, soit ogival. Limbe très diversement conformé, important pour la caractéristique des nombreuses espèces.  Glabelle tantôt renflée, tantôt aplatie, parfois pointue en avant et faisant saillie sur le bord antérieur de la tête.  Fréquemment, au contraire, n'atteignant que la moitié de la longueur de celle-ci, avec plus ou moins de trois sillons latéraux. Joues mobiles grandes. Joues fixes petites. Yeux bien développés. Thorax avec 8 à 10 segments (8 chez les formes du Dévonien; 9 et 10 chez celles du Silurien supérieur).  Plèvres plus ou moins convexes, tantôt arrondies, tantôt se terminant par une épine. Pygidium fortement convexe chez beaucoup de formes, plat chez d'autres.  Nombre des éléments visibles sur l'axe très variable (de 4 à 13).  Il en est de même du développement des côtes sur les régions latérales du pygidium.  Bord de celui-ci pourvu d'épines chez quelques formes (sous- genre Phaeton).  Surface entière de l'animal lisse ou granulée, plus rarement striée.  Jouit de la faculté de s'enrouler.

Protacanthina gandii (Morzadec)   Dévonien inférieur
Protacanthina robusticostata (Gandl)   Dévonien inférieur
Protacanthina sagittaeformis (Morzadec)   Dévonien inférieur

Proetus bohemicus (Hawle & Corda)

 

Dévonien inférieur

Proetus cuvieri (Steininger)

 

Dévonien moyen

Proetus oehlerti (Bayle)

 

Siegenien

Pseudocryphaeus baconnierensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Pseudocryphaeus champagnensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Pseudocryphaeus cossensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Pseudocrypheaus iziensis (Morzadec)   Dévonien inférieur

Pseudocryphaeus michelini (Rouault)

Cryphaeus michelini

Dévonien inférieur

Pseudocryphaeus munieri (Oehlert)

 

Dévonien inférieur

Pseudocryphaeus oehlerti (Morzadec)   Dévonien inférieur
Pseudocryphaeus ogivalis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Pseudocryphaeus pustulatus (Pillet)   Dévonien inférieur
Pseudocrypheaus spatulaeformis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Pseudocryphaeus vernensis (Morzadec)   Dévonien inférieur

Se distingue de Dalmanites par une ornementation mieux accentuée et par le prolongement xiphoïde du pygidium.

Pseudodechenella chauffouri (Pillet)   Dévonien inférieur
Pseudodechenella incerta   Dévonien inférieur
Pseudodechenella rogeri (Pillet)   Dévonien inférieur
Psychopyge kervezensis (Morzadec)   Dévonien inférieur
Quiadratoproetus guerangeri (Davoust)   Dévonien inférieur

Reedops cephalotes (Corda)

 

Dévonien inférieur

Reedops modestus couffoni (Pillet)   Dévonien inférieur
Reedops rugosus (Pillet)   Dévonien inférieur
Rhenops babini (Morzadec)   Dévonien inférieur
Rhenops lethaeoe (Kayser)   Dévonien inférieur
Rhenops redonesianus (Morzadec)   Dévonien inférieur
Rusophycus biloba = trace de déplacement de trilobite Dévonien supérieur
Scabriscutellum lemaitae (Pillet)   Dévonien inférieur
Scabriscutellum furciferum ferronnieri (Pillet)   Dévonien inférieur

Scutellum costatum (Pusch & Goldfuss)

Bronteus costatum Scutellum granulatum
Radioscutellum costatum

Dévonien moyen - Dévonien supérieur

Tenuipeltis tenuicosta lutkeu (Pillet)   Dévonien inférieur

Thysanopeltella Kerbelencensis (Goldfuss & Morzadec)

Thysanopeltis speciosus

Assise de Bure du Couvinien.

Treveropyge rontundifrons (Emmrich)    
Trigonaspis laevigata (Goldfuss) Proteus crassimargo (Roemer) Givetien
Trimerocephalus caecus (Gürich)   Dévonien inférieur

Trimerocephalus laevis (Münster)

 

Dévonien supérieur

Trimerocephalus mastophthalmus (Richter)

Phacops laevis

Dévonien supérieur

Trimerus delphinocephalus

Silurien supérieur à Dévonien inférieur (formation de Hierges)

Pygidium du trilobite découvert à Vireux-Molhain

Il est rare d'en trouver un entier

Reconstitution de Trimerus sp.

 

Trimerus vanuxemi
Tropidocoryphe erbeni (Morzadec)   Dévonien inférieur
Tropidocoryphe gracilis (Barrande) Astycoryphe gracilis Dévonien inférieur
Tropidocoryphe aff. undulans (Feist)   Dévonien inférieur

LES XIPHOSURES ET CRABES FER A CHEVAL (LIMULES)

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Kouphichnium didactylum   Dévonien supérieur

LES MEROSTOMES

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Eurypterus brewsteri (Woodward)

Scorpion de mer du type "Eurypterus" ou Pterygotus"

Gedinnien

Merostomichnites beecheri Dévonien supérieur

Pterygotus anglicus (Agassiz)

Gedinnien

Eurypterus est un genre d'arthropodes chélicérates du paléozoïques éteints desquels 200 espèces fossiles sont connues. Elles font partie de la classe Eurypterida.

Les Euryptérides (ou scorpions de mer) sont les plus grands arthropodes qui ont jamais existé. Ils font partie des chélicérates « pinces qui mordent », groupe qui inclut les scorpions et les araignées actuelles.  Les scorpions de mer ont vécu de l’Ordovicien au Permien.

Bien que les dimensions d'Eurypterus soient modestes, Perygotus rhenanius atteignait près de 3 m de long. C’était une véritable menace pour la faune. Il avait de grands yeux perçants qui lui permettaient de repérer les poissons cuirassés.
Il enserrait sa proie entre les deux branches d’une grande pince dont les parois internes étaient couvertes d’épines.
A cette époque, les scorpions de mer étaient des chasseurs très répandus des mers peu profondes.  Certains sortaient même de l’eau et respiraient grâce à des « poumons spéciaux ».

Eurypterus

Céphalothorax quadrangulaire, ou semi-lunaire, avec deux grands yeux latéraux, réniformes.  Les quatre premières paires de pattes céphalothoraciques sont antenniformes.  La cinquième paire est beaucoup plus longue et élargie pour former un puissant organe de natation.  Telson xiphoïde. De 30 à 60 cm de long.

Pterygotus

Céphalothorax semi-lunaire, avec yeux elliptiques marginaux et latéraux.  La première paire de pattes est assez longue et se termine par des pinces (antennes).  Les trois paires suivantes sont plus courtes et plus faibles et devaient jouer le rôle d'organes tactiles.  Enfin la dernière paire est, comme chez Eurypterus, développée en un puissant organe de natation.  Telson plus large et plus court que chez Eurypterus.  De 1,80 m à 3 mètres de long.

LES CRUSTACES - OSTRACODES

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Bairdiocypris cylindrica (Kegel)   Dévonien supérieur
Bairdiocypris granti (Kegel)   Dévonien supérieur
Bairdiocypris similis (Kegel)   Dévonien supérieur
Bairdiocypris vastus (Kegel)   Dévonien supérieur

Bertillonella latesulcata (Paeckelmann)

 

Dévonien supérieur

Bertillonella torleyi (Matern)

 

Dévonien supérieur

Bertillonella triangulata (Rabien)

 

Dévonien supérieur

Briartina quendstedti (Gümbel)

 

Dévonien moyen

Ceratiocaris bohemicus (Mc Coy ) Bohemicaris sp. Dévonien inférieur

Carapace bivalve, rétrécie en avant, complétée du même côté par une petite pièce appelée rostrum. Corps se composant de 14 à 20 segments, desquels 5 à 8 forment la portion abdominale saillant hors de la carapace.  Le dernier segment abdominal porte trois pointes. Dans des circonstances parti- culièrement favorables, les mâchoires furent observées in situ. Silurien inférieur, Silurien supérieur et on trouve encore des spécimens dans le Dévonien inférieur.

Cypridina serrato-striata (Sandberger et Sandberger) Entomys serratostriata (Matern) Dévonien supérieur
Echinocaris socialis (Beecher)   Dévonien moyen

Entoprimitia sandbergeri (Matern)

 

Famennien

Entoprimitia splendens (Waldschmidt)

 

Frasnien

Entoprimitia variostriata (Clarke)

 

Frasnien

Fossirichterina intercostata (Matern)

 

Famennien

Fossirichterina moravica (Rzehak)

 

Famennien

Fossirichterina semen (Jones)

 

Famennien

Franklinella cicatricosa (Matern)

Ungerella cicatricosa

Frasnien

Franklinella materni (Volk)

Ungerella materni

Frasnien

Franklinella reichi (Matern)

Ungerella reichi

Frasnien

Leperditia britannica (Rouault)

 

Dévonien inférieur

Des deux valves réunies par une jointure presque rectiligne, la droite est de beaucoup la plus grande et recouvre le bord de la gauche. Un petit crochet placé dans le voisinage du bord de la charnière est habituellement expliqué comme crochet oculaire. Outre celui-ci, en dessous et un peu plus vers le milieu de chaque valve, se trouve une sorte de tache (impression musculaire) dont l'ornementation polygonale contraste avec l'aspect vasculaire du reste de la coquille.

Maternella dichotoma (Paeckelmann)

 

Dévonien supérieur

Maternella exornata (Matern)

 

Dévonien supérieur

Maternella hemisphaerica (Richter)

 

Dévonien supérieur

Nehdentomis nehdensis (Matern)

 

Famennien

Nehdentomis pseudorichterina (Matern)

 

Frasnien

Nehdentomis tenera (Gürich)

 

Frasnien - Famennien inférieur

Richteria serratostriata (G. Sandberger)

 

Famennien

Richterina stiatula (Richter)

 

Dévonien supérieur

Volkina latecostata (Rabien)

 

Frasnien

Volkina zimmermanni (Volk)

 

Frasnien

LES ARACHNIDES

Reconstitution de Gigantocharinus szatmaryi par Dennis C. Murphy
Avec l'aimable autorisation de l'auteur http://www.devoniantimes.org/

 

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Gigantocharinus szatmaryi

 

Dévonien

Petaloscorpio bureaui

 

Dévonien

LES ARCHIPOLYPODIENS (MILLE-PATTES ANCESTRAUX)

Reconstitution de Orsadesmus rubecollus
 par Dennis C. Murphy
Avec l'aimable autorisation de l'auteur http://www.devoniantimes.org/

 

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Orsadesmus rubecollus
 

 

Dévonien inférieur (Emsien)

LES ECHINODERMES - LES BLASTOÏDES

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Cordyoblastus eifelensis (Roemer)

 

Dévonien

Elelocrinus cottaldi (Munier-Chalmas)   Dévonien inférieur
Eleacrinus greeni (Miller & Gurley)   Dévonien
Eleacrinus venustus (Miller & Gurley)   Dévonien
Eleacrinus verneuili (Roemer)   Dévonien
Eleutherocrinus cassedayi (Shumard & Yandell )   Dévonien
Nucléocrinus sp. (Conrad)   Dévonien
Pentremites eifelensis (Say) Pentatremites eifelelsis (Roemer) Dévonien

Quelques Pentremites du Dévonien
Dessin L.V.B.
 
Trionoblastus pyramidatus (Shumard)   Dévonien

LES ECHINODERMES - LES CRINOÏDES

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Acanthocrinus jekeli (Webster) Acanthocrinus jaekel (Webster) Coblenzien
Acanthocrinus lingenbachensis (Lehmann)   Dévonien inférieur
Acanthocrinus longispina (Roemer)   Dévonien inférieur, moyen, supérieur et carbonifère inférieur
Acanthocrinus onondaga (Goldring)   Dévonien inférieur
Achradocrinus ventrosus (Schultze)   Eifelien
Achradocrinus ventrosus (Schultze)   Eifelien
Actinocrinus cyathiformis (Sandberger & Sandberger) Dévonien moyen
Actinocrinus laevis (Toula)  

Maximum d'extension dans le Calcaire carbonifère de Tournai mais se rencontre aussi dans le Silurien supérieur et dans le Dévonien.

Actinocrinus laevis (Roemer)  

Maximum d'extension dans le Calcaire carbonifère de Tournai mais se rencontre aussi dans le Silurien supérieur et dans le Dévonien.

Calice pyriforme, ovoïde, ou sphérique.  Les trois basales forment un hexagone. Radialias primaires élevés, hexagonaux, comprenant un interradialia annalia presque aussi grand.  Radialias secondaires bas, hexagonaux et radialias tertiaires axillaires. Entre les radialias secondaires, il y a un interradialia tandis qu’entre les radialias primaires il y en a deux, et de même, il y en a encore plusieurs autres entre les rangées de distichalia.  Dans l'interradius anal, plus large, il y a toujours de plus nombreuses plaquettes.  L'opercule du calice est fortement bombé, et muni de plaquettes épaisses, souvent tuberculeuses, avec ou sans tube anal. Dix à trente bras à deux rangées.  Les pinnules sont longues et libres.  La tige est ronde avec un canal à cinq lobes.

Ancyrocrinus spinosus (Hall)   Dévonien moyen
Bexacrinus sp.   Dévonien

Botryocrinus montisguyonensis (Delpey)

 

Emsien

Cheirocrinus abdominalis  

Silurien supérieur, Dévonien, Calcaire carbonifère.

Calice petit, très irrégulier, attaché à une tige courte et ronde de telle façon que l'opercule et les bras sont dirigés en bas. Le côté inférieur, ou interne, est formé par l'interradius anal.  Le bras qui se trouve en face de ce côté est le plus vigoureux.  D'ailleurs tous les bras sont minces et plusieurs fois ramifiés.

Coccocrinus rosaceus (Mûller)
Amblacrinus rosaceus (d'Obrigny)
Platicrinus rosaceus (Roemer)
Dévonien moyen
Calice sphérique, petit.  3 basalias; 5 radialias, avec surface articulaire en croissant sur laquelle repose les bras.  Les bras sont peu élevés.  Entre les radialias se trouvent 5 interradialias.  Le couvercle du calice consiste en 5 grandes pièces buccales entre lesquelles 5 sillons ambulacraires ouverts conduisent vers la bouche.  Anus excentrique, à la base d'une pièce orale.
Comanthocrinus priscus (Springer)   Dévonien moyen
Ctenocrinus acicularis (Schmidt)   Coblenzien
Ctenocrinus advanced (Brower)   Dévonien inférieur et moyen
Ctenocrinus sculptus (Jarckel)   Eifelien
Ctenocrinus signatus (Schmidt) Melocrinites signatus (Schmidt) Coblenzien supérieur
Ctenocrinus spectabilis (Angelin) Melocrinites spectabilis Promelocrinus spectabilis Dévonien inférieur

Ctenocrinus typus (Bronn)

 

Dévonien inférieur

Ctenocrinus unnenbergensis (Luttig) Melocrinites unnenbergensis (Luttig) Eifelien

Anus prolongé en tube et des Interdistichalias bien développés. Fréquemment à l'état d'empreinte dans le Dévonien inférieur (Grès à Spirifer).

Culicocrinus confluentinus (Bassler and Moodey) Protoeuryale confluentina Coblenzien
Culicocrinus inventriosus (Schmidt)

Culicocrinus inventriosus var. intemperans

  Coblenzien

Culicocrinus nodosus (Zeiler and Wirtgen)

Culicocrinus nodosus var. confluentina (Schmidt)

Culicocrinus nodosus var. inermis (Jaekel)

Culicocrinus nodosus var. virgo (Schmidt)

Platycrinus nodosus (Miller)
Platycrinus nodosus var. confluentina (Schmidt)
Coblenzien supérieur
Culicocrinus rhenanus (Follmann)   Dévonien inférieur
Culicocrinus rugosus (de Koning)   Dévonien inférieur
Culicocrinus spinatus (Jaeckel)   Emsien
Culmicrinus tensus (Whidborne) Poteriocrinus tensus (Bassler and Moodey)

Hydriocrinus tensus (Whidborne)

Famennien
Cunctocrinus carinatus (Springer)   Dévonien moyen
Cunctocrinus fortunatus (Kesling and Sigler)   Dévonien moyen
Cupressocrinites abbreviatus (Goldfuss) Cupressocrinus abbreviatus (Goldfuss) Dévonien moyen

Cupressocrinites crassus (Goldfuss)

Cupressocrinus crassus (Goldfuss)

Dévonien moyen

Cupressocrinites nodosus (Sandberger & Sandberger) Cupressocrinus nodosus (Goldfuss) Dévonien moyen

Cupressocrinites - Cupressocrinus

Base dicyclique, infrabasilia consistant en une plaque quadrangulaire.  5 parabasilias semblables et pentagonaux.  5 radialias avec surface articulaire large et droite (très rarement il y a un interradialia analia)sur lequel se trouve un brachialia bas auquel se rattachent les autres brachialias plus élevés, plus larges et simples.  La face ventrale des bras est évidée et ses côtés sont minis de fines pinnules.  A la base des bras, on remarque l'appareil de consolidation consistant en 5 grandes plaques orales occupant les espaces interradiaux; elles laissent entre elles une ouverture libre pour le passage des vaisseaux ambulacraires qui vont aux bras.  Une plaque orale est perforée pour le passage de l'anus, et il faut regarder comme une bouche grande ouverte du centre.  Tige quadrangulaire, munie généralement de 4, rarement 5 ou 3 canaux nourriciers, tandis que les articles des bras accessoires ne présentent que 2 perforations.

Cyathocrinus carnicus (Charlesworth)   Dévonien inférieur

Cyathocrinus glomeratus (Collins)

Encrinites glomeratus (Couch) Dévonien
Cyathocrinus polydactylus (Roemer)   Dévonien - Eifelien

Calice déprimé, cupuliforme, cinq petits infrabasialia.  Radialia avec la surface articulaire supérieure taillée en croissant.  Interradialia analia hexagonal, suivi de plusieurs plaquettes plus petites qui passent insensiblement dans le tube anal élevé. Sous l'opercule du calice, sont cinq plaques orales dont les parties périphériques sont parfois encore visibles du dehors.  Les sillons ambulacraires, compris entre les pièces orales, sont tapissés par des rangées alternantes de petites plaquettes marginales. Les cinq bras éloignés les uns des autres sont plusieurs fois bifurqués, longs et formés par une rangée d'articles.  Leur gouttière ambulacraire ventrale est recouverte par deux ou quatre rangées alternantes. Tige ronde, avec des articles aplatis et un canal à cinq lobes.

Dolatocrinus exstans (Springe)   Dévonien moyen
Dolatocrinus grandis (Miller & Gurley)   Dévonien moyen
Dolatocrinus insuetus (Rowley)   Dévonien moyen
Dolatocrinus lacus (Lyon)   Dévonien moyen
Dolatocrinus major (Wachsmuth & Springer)   Dévonien moyen
Dolatocrinus marshi (Lyon)   Dévonien moyen
Dolatocrinus multibrachiatus (Rowley)   Dévonien moyen
Dolatocrinus pyramidatus (Springer)   Dévonien moyen
Dolatocrinus rotundus (Springer)   Dévonien moyen
Dolatocrinus spinosus (Miller & Gurley)   Dévonien moyen

Eucalyptocrinites rosaceus (Goldfuss)

 

Silurien à Dévonien moyen

Calice cupuliforme avec base invaginée.  Les interbrasalias ne sont visibles que par le bas, les radialias primaires sont grands et rabattus.  Ils forment la plus grande partie de la région basale excavée du calice.  Radialias secondaires plus petits, quadrangulaires et radialias tertiaires axillaires.  Interradialias primaires situés entre les radialias primaires et les radialias secondaires.  Sur les Interradialias, s'élèvent dix feuillets calicinaux en forme d'ai- les.  Ils consistent en deux pièces puis s'épaississent vers le dehors et reposent par leur bord interne et mince sur l'opercule du calice.  Bras au nombre de 10 X 2 simples, à deux rangées, avec de très longues pinnules.  L’opercule du calice est tiré en forme de bouteille.  Ainsi, il existe dix loges dans lesquelles se placent les bras soudés latéralement par paires. La pièce supérieure de ces feuillets calcaires est élargie et épaissie; elle se termine à la même hauteur que le tube central.  Le sommet de ce dernier, de forme plate, est muni d'une ouverture médiane qui est constitué par quatre à huit plaques.

Edriocrinus sp. (Hall)   Silurien supérieur, Dévonien
Forbesiocrinus inexpectans (de Koninck ) Eutaxocrinus inexpectans Silurien, Dévonien (principalement Famennien) et Carbonifère inférieur
Gasterocoma admota (Dubatolova)   Eifelien
Gasterocoma antiqua (Goldfuss) Epactocrinus antiqua (Quenstedt) Eifelien
Gasterocoma armoricana (Le Menn)   Siegenien
Gasterocoma calculus (Hauser)   Eifelien
Gasterocoma clava (Hauser)   Eifelien
Gasterocoma dibapha (Dubatolova)   Dévonien inférieur
Gasterocoma eifelensis (Zeiler & Wirtgen) Ceramocrinus eifelensis (Zeiler & Wirtgen) Dévonien moyen (Eifelien et Givetien)
Gasterocoma gibbosus (Schutze)   Eifelien
Gasterocoma irregularis (Zeiler & Wirtgen) Epactocrinus irregularis Eifelien
Gasterocoma kayseri (Schnmidt)   Eifelien
Gasterocoma mite (Dulatolova)   Eifelien
Gasterocoma mulleri (Schutze)   Eifelien
Gasterocoma reticularis  (Schutze)   Givetien
Gasterocoma salairica (Dubatolova)   Dévonien inférieur
Gasterocoma stellaris (Schultze)   Dévonien inférieur

Calice petit, sphérique, avec une base dicyclique.  Il n'y a qu'une seule plaque infrabasale à cinq côtés et avec un canal à quatre branches. Cinq grands parabasalias, dont quatre sont pentagonaux, le cinquième est anal et creusé en demi-lune.  Cinq radialas avec une facette articulaire en fer à cheval.  Interradialia sur l'anus.  Celui-ci, entouré d'une rangée de plaquettes, repose immédiatement sur le parabasalia anal. L'opercule du calice est plat.  Cinq bras non divisés avec articles élevés qui présentent un canal dorsal accentué.  La tige est quadrangulaire et munie de cinq canaux nourriciers en quinconce.

Hadrocrinus discus (Lyon)   Dévonien moyen

Haplocrinites mespiliformis (Goldfuss)

Haplocrinus mespiliformis (Steininger)

Dévonien moyen

Calice petit et sphérique, 5 basalias.  En outre, il y a 3 rayons qui contiennent 2 radialias et les deux autres n'en comptent qu'un.  Les premiers articles des bras sont subtrigonaux et atténués vers le haut.  On ne connaît pas les bras entiers, qui étaient vraisemblablement minces et simples

Heterocrinus pachydactylus (Sandberger & Sandberger) Botryocrinus pachydactylus (Haarmann) Dévonien inférieur
Hexacrinites aberrans (Whidborne) Platycrinus aberrans Dévonien
Hexacrinites anaglypticus aff. frondosa (Schultze)
Hexacrinites anaglypticus frondosus (Schultze)
Hexacrinus anaglypticus frondosus (Schultze)
Platycrinites anaglypticus frondosus (Goldfuss)
Givetien
Hexacrinites anaglypticus aff. granulosa (Schultze)
Platycrinites anaglypticus granulosa (Goldfuss)
Platycrinus anaglypticus granulosa (Goldfuss)
Hexacrinus anaglypticus granulosa (Goldfuss)
Eifelien-Givetien
Hexacrinites anaglypticus aff. stellaris (Schultze)
Hexacrinus anaglypticus stellaris
Givetien
Hexacrinites angulosus (Bassler and Moodey) Hexacrinus angulosus (Van Koenen) Frasnien
Hexacrinites antares (Prokop) Hexacrinus antares Emsien
Hexacrinites ardennicus (Hauser) Hexacrinus ardennicus Frasnien (Formation de Neuville)
Hexacrinites ariel (Prokop) Hexacrinus ariel Emsien
Hexacrinites brevis (Goldfuss) Hexacrinus brevis (Goldfuss) Dévonien moyen
Hexacrinites echinatus (Sandberger & Sandberger) Hexacrinus echinatus (Sandberger & Sandberger) Dévonien moyen

Hexacrinites elongatus (Goldfuss)

Hexacrinus elongatus (Goldfuss)

Dévonien moyen

Hexacrinites granulifer (Roemer) Hexacrinus granulifer (Roemer)

 

Dévonien moyen

Hexacrinites interscapularis (Phillips)

Hexacrinus interscapularis

Dévonien moyen - Dévonien supérieur

Hexacrinites spinosus (Müller)

Hexacrinus spinosus

Dévonien moyen

Hexacrinites wachsmuthi (Oehlert)

Hexacrinus wachsmuthi

Dévonien inférieur

Structure du calice analogue à celle de Platycrinus, mais l'interradialia analia est aussi grand que les radialias et il se trouve intercalé entre ceux-ci; les autres interradialias manquent. L'anus est excentrique et n'est jamais prolongé en tube.

Himerocrinus plenissimus (Lyon)   Dévonien inférieur
Ichthyocrinus bohemicus (Conrad) Icthyocrinus bohemicus (Waagen & Jahn) Dévonien inférieur (Praguien)
Ichthyocrinus clintonensis (Hall) Icthyocrinus clintonensis (Hall) Dévonien inférieur : Gedinnien
Ichthyocrinus devonicus (Springer) Icthyocrinus devonicus (Springer) Dévonien inférieur : Praguien
Ichthyocrinus globulus (Webster)
Icthyocrinus globus (Webster)
Ichthyocrinus globulus (Prokop)
Icthyocrinus globulus (Prokop)
Dévonien inférieur : Praguien

La base est dicyclique et petite les trois infrabasalias manquent parfois.  Ensuite 5 parabasalias, puis 5 radialias.  Ils sont suivis par un a trois brachialias simples, qui se distinguent peu des radialias.  Le calice se confond insensiblement avec les bras.

Lecanocrinus soyei (Oehlert)

 

Dévonien inférieur

Megistocrinus knappi (Lyon & Casseday)   Dévonien moyen
Megistocrinus spinulosus (Lyon)   Dévonien moyen

Melocrinites hieroglyphicus (Goldfuss)

Melocrinus hieroglyphicus (Goldfuss)

Présent dans le Silurien supérieur, le Dévonien et le Calcaire carbonifère mais personnellement je n'en au trouvé des traces que dans le Dévonien supérieur

Melocrinites lamellosus (Goldfuss) Melocrinus lamellosus (Goldfuss) Présent dans le Silurien supérieur, le Dévonien et le Calcaire carbonifère mais personnellement je n'en au trouvé des traces que dans le Dévonien supérieur

Calice pyriforme ou en forme de melon, radilalias hexagonaux, radialias secondaires axillaires, interradialias nombreux, compris entre les radialias primaires et secondaires plaquettes plus nombreuses dans l'interradius anal. Deux radialias distichalias. Le plus souvent il n'y a pas d'Interdistichalia. Opercule du calice fortement bombé, formé de plaquettes solides. Bras au nombre de 5 X 2, soudés par paires dans toute leur longueur. Leur côté externe est muni de huit branches accessoires alternantes qui portent de fines pinnules. La tige est ronde, ses articles sont bas et son canal nourricier est circulaire.

Myrtillocrinus americanus (Hall)   Emsien
Myrtillocrinus elongatus (Sandberger)   Givetien
Myrtillocrinus levis (Wood)

Tripleurocrinus levis (Wood)

Emsien
Myrtillocrinus orbiculatus (Dubatolova)   Eifelien

Myrtillocrinus possède une base monocyclique et seulement quatre radialia mais cinq bras pourtant, car la surface articulaire d'une pièce radiale est disposée de façon à être axillaire.

Pentacrinus priscus (Goldfuss)   Dévonien moyen

Phimocrinus sp. (Schultze)

  Dévonien

Opercule du calice lambrissé; la bouche est souvent munie de cinq plaques qui prennent part à la constitution de l'opercule; elles sont visibles, en totalité ou en partie, ou bien elles sont cachées sous les plaques du calice. Anus excentrique, souvent prolongé en un canal, calice régulier, bras très développés, souvent branchus, avec deux ou quatre rangées de plaquettes sur les sillons ambulacraires, et sans pinnules.

Platycrinus wunstorfi (Schmidt)

Famennien

 

Calice cupuliforme, trois basalias, cinq radialias, grands, très hauts et profondément entaillés à leur sommet en fer à cheval.  Interradialias s'élevant très haut (il faut presque les considérer comme des brachialias).  Un à trois Interradialias annalias le plus souvent petits. Sur le radialia se trouve un brachialia axillaire.  Dix bras plusieurs fois bifurqués, à une rangée d'articles pour commencer, puis à rangées alternantes. L'anus est souvent prolongé en tube.  La tige est longue, ses articles sont ronds ou elliptiques et le canal nourricier est étroit. Culmine dans le Carbonifère; il est rare dans le Silurien supérieur et se développe dans le Dévonien.

Poteriocrinus conicus (Miller)  

Principalement dans le Carbonifère, mais aussi dans le Silurien supérieur et dans le Dévonien.

Poteriocrinus crassus (Miller)  

Principalement dans le Carbonifère, mais aussi dans le Silurien supérieur et dans le Dévonien.

Poteriocrinus cylindricus (Lyon)  

Principalement dans le Carbonifère, mais aussi dans le Silurien supérieur et dans le Dévonien.

Poteriocrinus simplex (Lyon)  

Principalement dans le Carbonifère, mais aussi dans le Silurien supérieur et dans le Dévonien.

Cinq infrabasalias, cinq grands parabasalias, cinq radialias pentagonaux, dont la face articulaire supérieure est droite ou en croissant; deux, trois ou plus interradialias analias.  Les radialias sont suivis par un à dix brachialias simples dont le supérieur est axillaire.  Les bras sont longs, plusieurs fois bifurqués, à une rangée ou à rangées alternantes.  Les pinnules sont longues. L'opercule du calice est enflé en ballon, ou bien il est muni d'un prolongement tubuleux revêtu de plaquettes hexagonales entre lesquelles sont de nombreux pores. L'anus est à la base de la proboscis.  La tige est très épaisse, ronde, rarement pentagonale avec des branches accessoires robustes.

Rhodocrinus gonatodes (Miller)   Silurien, Dévonien, Calcaire carbonifère

Calice cupuliforme ou sphérique, avec base plate ou déprimée, infrabasalias petits, parabasalias grands et hexagonaux.  Radialias primaires heptagonaux, radialias secondaires hexagonaux, radialias tertiaires axillaires. Les interradialias primaires sont entre les radialias primaires, puis viennent cinq à neuf petits interradialias.  Il y a deux radialias distichalias et ont une entaille en croissant.  Entre eux, un interdistichale. L'opercule est tapissé de fines plaques, l'anus est presque marginal.  Bras, au nombre de  5 X 2, robustes, à une rangée, plusieurs fois bifurqués. La tige, ronde, montre un canal nourricier à cinq lobes.

Sphaerocrinus concavus (Römer) Actinocrinus concavus Dévonien moyen
Sphaerocrinus concentricus (Schultze) Actinocrinus concentricus Dévonien moyen
Sphaerocrinus geometricus (Meek and Worthen) Actinocrinus geometricus Dévonien moyen

Rhipidocrinus crenatus (Goldfuss)

 

Dévonien moyen

Scyphocrinites elegans (Zenker)

 

Silurien - Dévonien inférieur

Stylocrinus scaber (Goldfuss)   Givetien
Symbathocrinus sp. (Phillips)   Dévonien
Taxocrinus briareus (Schultze)
Lecythocrinus briareus (Schultze)
Lecythocrinus eifelianus (Mueller)
Lecytocrinus eifelianus
Dévonien (Eifelien - Givetien)
Cinq basalias, cinq radialias (parfois six), munis en haut d'une surface articulaire étroite en fer à cheval, un ou deux nterradialias analias qui passent dans le tube anal très haut et lambrissé. Il n'y
a pas d'autres interradialia. Bras très longs, plusieurs fois bifurqués, à quatre angles arrondis.  Les articles sont très bas.  Ils montrent un canal central et quatre canaux latéraux.
Taxocrinus colletti (White)

 

Dévonien inférieur

Trois infrabasalias bien développés, cinq parabasalias.  Celui qui est situé dans l'interradius anal est plus grand et a sept côtés, cinq grands radialas, entre eux un grand interradialia analia suivi encore de plusieurs interradialias analias  plus petits. Dans les autres Interradilalias il y a aussi parfois de petits interradialias. Les cinq bras sont longs et plusieurs fois bifurqués, à une rangée d'articles.  La tige est ronde et ses éléments sont aplatis fortement.

Taxocrinus rhenanus (Roemer)

 

Eutaxocrinus rhenanus (W.E. Schmidt)
Eutaxocrinus cf. patulus (W.E. Schmidt)
Dévonien inférieur

Thylacocrinus vannioti (Oehlert)

 

Dévonien inférieur

LES ECHINODERMES - LES OURSINS

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Cidaris laevispina (Sandberger & Sandberger)   Givetien
Hyattechinus rarispinus   Dévonien supérieur
Lepidechinus rarispinus   Dévonien supérieur
Lepidocentrus cf. eifelianus   Frasnien

LES ECHINODERMES - LES OPHIURIDES

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Acinetaster konieckii (Kesling)   Givetien
Antiquaster magrumi   Dévonien moyen

Aspidosoma tischbeini (Goldfuss)

  Dévonien inférieur

Aplati, pentagonal, avec des bras étroits en lancette.  A leur face inférieure, ils sont bordés par une rangée simple de plaques marginales lisses. Dans la gouttière ambulacraire, qui est large, sont deux rangées de plaques ambulacraires oblongues et alternes. Les espaces interbrachiaux grands et triangulaires de la face inférieure paraissent n'avoir été recouverts que par une membrane.  La bouche est entourée par cinq ou dix plaques orales.  La face supérieure des bras est couverte par deux ou quatre rangées de plaques

Bohemura constellata (Thorent)   Dévonien inférieur
Budenbachia beneckei
Paleophiura simplex
Miospondilus rhenanus
Emsien inférieur
Cheiropteraster giganteus   Dévonien
Coelaster latiscutatus (Sandberger & Sandberger) Spaniaster latiscutatus (Schöndorf) Dévonien inférieur
Devonaster eucharis   Dévonien moyen
Drepanaster scabrosus (Whidborne) Protaster scabrosus (Whidborne) Dévonien inférieur
Encrinaster uedersdorfensis   Emsien inférieur
Eospondylus primigenius   Emsien
Furcaster palaeozoicus (Stuertz)   Dévonien inférieur

Helianthaster rhenanus (Roemer)

Dévonien inférieur (Budenbach)

Cinq bras épais modérément longs qui montrent, a leur face dorsale, plusieurs nervures et à la face ventrale une nervure centrale d'où partent en oblique des nervures adventives, donnnant à l'ensemble un aspect de feuille.  A la face inférieure, à côté des plaques ambulacraires alternes, se trouve une rangée de plaques adambulacraires.  Plaques interambulacraires mobiles, écailleuses, imbriquées par leurs bords supérieurs et latéraux. Les plaques interambulacraires qui sont contiguës aux aires ambulacraires. 

Kentrospondylus sp.   Emsien
Klasmura macropleura (Hotchkiss)   Frasnien
Loriolaster mirabilis   Dévonien
Mastigophiura grandis (Lehmann)   Dévonien inférieur
Meduaster sp.   Dévonien inférieur
Mimetaster hexagonalis    Dévonien inférieur
Ophiurina lymani   Dévonien inférieur
Protaster Daoulasensis   Dévonien inférieur
Ptilonaster princeps (Hall) Palaeocoma princeps Frasnien
Spirorbis sp.   Givetien
Taeniaster beneckei   Dévonien inférieur

LES ANNELIDES

Genre et espèce

Synonymes

Période concernée

Serpula corniculum (Sandberger et Sandberger)   Dévonien moyen - Givetien
Serpula lirata (Sandberger et Sandberger)   Dévonien moyen - Givetien
Serpula undulata (Sandberger et Sandberger)   Dévonien moyen
Spirorbis ammonia (Goldfuss)   Givetien
Spirorbis gracilis (Sandberger)   Givetien

Retour haut de page


Pour me contacter, me faire part de vos idées, me poser vos questions, me laisser vos remarques...

cliquez ici :

Luc Van Bellingen

 

 

 

                                                                                                   Retour vers le sommaire