Année 2007

Entrée

 

Ma plus belle trouvaille du mois

 

 
2005
 
2006
 
2007
 
2008
 
2009
 
2010
 
2011
 
2012
 
2013
 
2014
 
2015
2016
2017
2018
2019
2020

 

But de cette rubrique Présenter, décrire et détailler un minéral ou un fossile spécial de ma collection.
Mise à jour
Mensuelle
si possible
Dans la mesure du possible ce sera une pièce nouvellement trouvée...
Cependant, chaque mois qui passe ne livre pas une belle pièce à présenter... Ce serait trop beau ! 
Pourquoi ?
Pas eu le temps de sortir... météo dégueu... malade... ou tout simplement pas trouvé une pièce digne d'être présentée...
Il faut alors parfois présenter une pièce ancienne...mais toujours une pièce originale, trouvée par mes soins (non acquise par échange ...).
Couche La numérotation des couches correspond à ma numérotation (arbitraire) que l'on peut retrouver sur la page des Echelles chronostratigraphiques

 

Janvier 2007
 
Crinoïdes et coraux
Couche 4312 - Eifelien - Formation de Hanonet

Récolté en Janvier 2007

Carrière de la Lesse, Resteigne
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand nous entrons dans la carrière de Resteigne, le côté gauche de la carrière laisse apparaître le membre des Trois fontaines avec de belles colonies de coraux (surtout au deuxième et troisième étage où nous pouvons voir des couches de la Formation de Charlemont).  Le côté droit présente des couches de l'Eifelien supérieur représentées par le membre de Hanonet et quelques vestiges de la formation X.
Dévonien moyen - Eifelien supérieur
 
Les premiers crinoïdes apparaissent au Cambrien et actuellement on en retrouve encore de nombreuses espèces dans nos océans.  C’est dire si, au cours des 600 millions d’années qui nous séparent du Cambrien, ces animaux ont eu le temps de se développer, de coloniser tous les océans, de subir les extinctions de masse sans trop en être affectés.
En effet, plus fréquents au Primaire et au Secondaire, ils subsistent néanmoins encore aujourd'hui sous la forme des comatules.
Les Crinoïdes sont des échinodermes, comme les oursins et les étoiles de mer.  Mais ils s'en distinguent par leur mode de vie fixé.
Malgré leur apparence de fleurs ou de végétaux accrochés au fond de l’océan, (d’où leur nom commun de "lys de mer") ce sont donc bel et bien des animaux et en l’occurrence des carnivores.

 

 

 
Février 2007
 
Piltonia kuehnei
Couche 4700 - Carbonifère - Dinantien - Tournaisien
Carrière CBR Antoing
Récolté en Février 2007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand nous entrons dans la carrière , il faut rechercher les traces d'anciens récifs de coraux avec bryozoaires pour avoir une chance de découvrir ces merveilleux arthropodes.

Les trilobites sont une composante faunique relativement rare dans les strates marines Carbonifères.  Aux Etats-Unis, dans le bassin des Appalaches, on en dénombre 7 espèces : 3 dans le Mississippien inférieur du groupe d’Ohio : Griffithidella waverlyensis (Hessler), Paladin marginatus (Hyde) et Brachymetopus nodosus (Wilson). Plus généralement on note aussi l’apparition du Proetus (Pudoproetus) missouriensis (Shumard) et du Breviphillipsia sampsoni (Vogdes), qui sont présents dans le Wooster, les Schistes argileux de Meadville et le Grès de Byers.  Les deux dernières espèces plus rares, Australosutura lodiensis (Doux) et Piltonia eurybathrea (Hessler), sont trouvées le plus généralement dans le Wooster et les Schistes argileux de Meadville.  Au moins deux espèces sont présentes dans les strates marines du Mississippien Supérieur de Pennsylvanie du sud-ouest. : le paladin chesterensis (Weller) et le Paladin pyriformis (Weller).

Cinq espèces de trilobites sont présentes dans des strates Pennsylvanien.  Sevillia trinucleata (Herrick) et Sevillia sevillensis (Weller) sont présent dans l’Atokan supérieur.  L’Ameura missouriensis (Shumard) et le Ditomopyge scitula (Doux et Worthen) sont présents aux abords de l’Atokan supérieur.  Enfin le Ditomopyge decurtata (Gheyselinck) se retrouve  seulement dans des zones marines plus hautes, le Virgilien.

Chez nous ce sont dans les couches du Tournaisien et du Viséen (carbonifère marin) que nous pouvons espérer trouver l’un ou l’autre trilobite.  Seulement quelques carrières exploitant ces étages sont propices à la découverte de ces magnifiques arthropodes.  Ainsi, c’est principalement dans les carrières CBR Antoing, carrières Gauthier-Wincqz de Soignies et Carrières Lamay à Vaulx que nous avons l’espoir de trouver les quelques espèces présentes sur notre territoire : Bollandia trivignoi (= anciennement Griffithides trivignoi) (Tournaisien de la carrière Lemay à Vaulx), Phillipsia gemmulifera (Tournaisien de la carrière CBR d’Antoing), Bollandia globiceps (= anciennement Griffithides globiceps) (Tournaisien de la carrière Lemay à Vaulx), Cummingella belisama belisama (Viséen et Tournaisien de la Carrière Gauthier-Wincqz de Soignies), Piltonia kuehnei (Tournaisien des carrières CBR Antoing et Lemay à Vaulx) et enfin Witryides rosmerta ( Tournaisien de la Carrière Lemay à Vaulx)

 

   
Mars 2007
 
Quartz rosé biterminé
SiO2 (Oxyde de silicium)
Couche 2007 - Cambrien - Acadien - Lénien - Revinien supérieur - Formation de la Petite Commune
Récolté en Mars 2007
Ancienne carrière de la Grande Commune, Monthermé (08)

Quand nous entrons dans la carrière, (d'abord, il faut la trouver !!), il faut chercher dans les déblais de terre et dans les cailloux épars... ainsi que dans les couches de minerais de fer, (limonite) dans lesquels pointes des cristaux peuvent apparaître.  Il suffit alors de retirer le bloc de minerais et de le faire dissoudre dans le l'acide chlorhydrique pour faire apparaître des cristaux biterminés ou la matrice de quartzite et les cristaux de quartz qui y sont accrochés.
 
 
   
Avril 2007
 
Bollandia globiceps ou Cummingella belisama belisama avec Spirifer laminosa (Tylothyris laminosa) chaque spécimen mesure +- 1 cm de long !
Couche 4700 - Carbonifère - Dinantien - Tournaisien
Je dois dire bien humblement que mes compétences ne me permettent pas encore de différencier ces espèces de trilobites.
Récolté en Avril 2007
Carrière Lemay à Antoing-Tournai

Quand nous entrons dans la carrière , il faut rechercher les traces d'anciens récifs de coraux avec bryozoaires ou des blocs comportant des amas de coquilles (comme si on se trouvait au bord d'une ancienne plage) pour avoir une chance de découvrir ces merveilleux arthropodes. En général, les couches intéressantes sont situées aux niveaux intermédiaires et les blocs intéressants sont composés d'un calcaires un peu sableux.

Chez nous ce sont dans les couches du Tournaisien et du Viséen (carbonifère marin) que nous pouvons espérer trouver l’un ou l’autre trilobite.  Seulement quelques carrières exploitant ces étages sont propices à la découverte de ces magnifiques arthropodes.  Ainsi, c’est principalement dans les carrières CBR Antoing, carrières Gauthier-Wincqz de Soignies et Carrières Lamay à Vaulx que nous avons l’espoir de trouver les quelques espèces présentes sur notre territoire : Bollandia trivignoi (=anciennement Griffithides trivignoi) (Tournaisien de la carrière Lemay à Vaulx), Phillipsia gemmulifera (Tournaisien de la carrière CBR d’Antoing), Bollandia globiceps (= anciennement Griffithides globiceps) (Tournaisien de la carrière Lemay à Vaulx), Cummingella belisama belisama (Viséen et Tournaisien de la Carrière Gauthier-Wincqz de Soignies), Piltonia kuehnei (Tournaisien des carrières CBR Antoing et Lemay à Vaulx) et enfin Witryides rosmerta ( Tournaisien de la Carrière Lemay à Vaulx)

 
   
Mai 2007
 
Echinocorys vulgaris (Holasteridae)
Couche 8300 - Crétacé supérieur - Maastrichtien
Récolté en Mai 2007
Carrière de craie CBR d'Eben Emael
 
 

 

Les carrières de Marnbel et de Romont appartiennent essentiellement au Maastrichtien supérieur. C'est le domaine du tuffeau de Maastricht, calcarénite sableuse de teinte jaunâtre due à la présence d'oolithes ferrugineuses.   En certains endroits, le tuffeau s'agglomère pour former une pierre de sable très tendre qui durcit superficiellement à l'air sous l'action des eaux pluviales acides.  L'étage supérieur de la carrière présente de véritables cheminées de dissolution emplies d'argile brune, de silex roulés et de cailloux divers.  C'est dans ces cheminées qu'on peut découvrir des oursins en silex comme cet Echinocorys.

Difficile de passer à côté d'un oursin irrégulier de cette morphologie.  On voit manifestement bien les lieux d'implants des piquants sur cette carapace oblongue, presqu'ovoïde.  La bouche et l'anus se trouvent sur une partie plane dans un même axe.

 
   
Juin 2007
 
Epiaster crassissimus
Couche 8300 - Crétacé supérieur - Maastrichtien
Carrière de craie CBR d'Eben Emael
Récolté en Juin 2007

Les carrières de Marnbel et de Romont appartiennent essentiellement au Maastrichtien supérieur. C'est le domaine du tuffeau de Maastricht, calcarénite sableuse de teinte jaunâtre due à la présence d'oolithes ferrugineuses.   En certains endroits, le tuffeau s'agglomère pour former une pierre de sable très tendre qui durcit superficiellement à l'air sous l'action des eaux pluviales acides.  L'étage supérieur de la carrière présente de véritables cheminées de dissolution emplies d'argile brune, de silex roulés et de cailloux divers.  Les différentes strates de craie sont séparées par des couches horizontales de silex gris-noirs dont la couleur tranche nettement avec le blanc de la craie.  C'est au contact d'un de ces lits de silex que j'ai trouvé cet Epiaster.

C'est un oursin de l'ordre des Spatangoïda, de la famille des Micrasteridae.  C'est pour cela que dans la littérature on le défini comme Epiaster crassissimus ou Micraster crassissimus.  Sa forme de coeur et les 5 sillons en forme d'étoile sur sa face dorsale en sont des caractéristiques évidentes. 
   
Juillet 2007
 
Hexanchus gigas
dent de requin
Couche 9800 - Néogène - Pliocène inférieur - Zancléen - Sables de Kattendijk
Travaux de creusement des docks du nouveau port d'Anvers.
Récoltée en Juillet 2007
 
 

 

En principe l'accès est interdit... mais dès mon arrivée, au lieu de me faufiler, de me cacher dans un coin pour tamiser en stoemeling au risque de me faire découvrir, de me faire éjecter et au pire de prendre un procès, je me suis dirigé directement vers le "préfabriqué" où se réunissent les ouvriers.  J'y ai rencontré des gens charmants qui m'ont indiqué des endroits formellement interdits mais qui m'ont indiqué un tas de sable venant du fond du canal mais déposé à l'écart des travaux que je pouvais prospecter à loisir.  J'y ai découvert quelques belles dents de Cosmopolitodus hastalis, des restes de dents de Carcharocles megalodon, des petites dents cassées et une belle Hexanchus de 3 cm de long.
   
Août 2007
 
Quartz transparent sur lit de limonite
SiO2 (Oxyde de silicium)
Couche 2007 - Cambrien - Acadien - Lénien - Revinien supérieur - Formation de la Petite Commune
Côté supérieur d'une veine de diabase, Revin (08)
Récolté en Août 2007

La diabase est une projection de magma concordante avec la schistosité des ardoises en place. Le dessus de cette injection recèle de nombreuses cavités, comme si des bulles de gaz étaient venues se loger entre la diabase et l'ardoise.  Quand la cavité est assez grande, on peut y découvrir de superbes cristaux de quartz transparent au jaunâtres sur un lit de minerais de fer.
   
Septembre 2007
 
Bloc de baryte massive de 12 cm de long portant de nombreux cristaux tabulaires de couleur jaunâtre à miel à ocre, empilés un peu comme des livres dans un bibliothèque
BaSO4 (Sulfate de Baryum)
Couche 4405 - Givetien - Formation de Fromelennes - Membre du Moulin Boreux
Ancienne mine de baryte de Gimnée
Récolté en Septembre 2007
 
 
 

 

C'est la plus belle pièce de Baryte cristallisée que j'ai pu trouver sur ce site.  Elle y est souvent massive, avec quelques apparitions de cristaux en cercueil esseulés dans la masse des déchets de cette ancienne mine.
   
Octobre 2007
 
Fluorite
CaF2 (Fluorure de Calcium)
Couche 4405 - Givetien - Formation de Fromelennes - Membre du Moulin Boreux
Ancienne mine de fluorite de Rancennes (08)
Chaque gros cube mesure environ 1 cm de côtés
Récolté en Juillet 1990

 

C'est une belle pièce de fluorite qu'il m'a été donné de trouver sur ce site.  Elle est composée de 2 cubes de fluorite.  Chaque cube est formé d'un agrégat de cubes plus petits, donnant à l'ensemble une forme de "cathédrale".  Ce type de cristallisation est tout à fait typique du site de Rancennes (rive droite de la Meuse). La couleur est d'un violet soutenu translucide avec les arêtes plus foncées que le centre du cristal.
   
Novembre 2007
 
Carcharocles megalodon
Couche 9600-9800 - Néogène - (Miocène - Pliocène) - (Tortonien - Messinien - Zancléen)
Base du triangle formé par la dent : 13 cm
Hauteur du triangle formé par la dent : 17 cm
Plage de Cadzand
Récoltée en Juillet 1987.
 
 
 
 
Ci-dessus : un homme, un Grand Blanc (Carcharias carcharias) et un Mégalodon (Carcharocles megalodon)
 
Heureusement que ce genre de monstre n'existe plus aujourd'hui sinon...
 
C'est la plus grosse dent de cet animal qu'il m'a été donné de trouver. D'après la taille imposante de cette dent, l'animal devait mesurer dans les 20 mètres de long. 
   
Décembre 2007
 
Galène et Calcite
PbS et CaCO3 (Sulfure de plomb et Carbonate de calcium)
Couche 4405 - Givetien - Formation de Fromelennes - Membre du Moulin Boreux
Ancienne mine de galène de Matagne-la-Grande
Récoltée en Juillet 1978

C'est la plus belle pièce de galène qu'il m'a été donné de trouver sur ce site.  Elle est composée d'un gros cube de galène (dont on devine qu'il est lui-même composé de cubes plus petits) La galène est légèrement oxydée ce qui lui donne cette patine "gris de plomb".  Le bloc est surmonté par deux gros cristaux prismatiques de calcite miel.

 


Pour me contacter, me faire part de vos idées, me poser vos questions, me laisser vos remarques,

cliquez sur l'image ci-dessous...

Retour vers le sommaire