Année 2010

Entrée

 

Ma plus belle trouvaille du mois

 

 
2005
 
2006
 
2007
 
2008
 
2009
 
2010
 
2011
 
2012
 
2013
 
2014
 
2015
2016
2017
2018
2019
2020

 

 

 

 

 

 But de cette rubrique  Présenter, décrire et détailler un minéral ou un fossile spécial de ma collection.
Mise à jour Mensuelle si possible
Dans la mesure du possible ce sera une pièce nouvellement trouvée...
Cependant, chaque mois qui passe ne livre pas une belle pièce à présenter... Ce serait trop beau ! 
Pourquoi ?
Pas eu le temps de sortir... météo dégueu... malade... ou tout simplement pas trouvé une pièce digne d'être présentée...
Il faut alors parfois présenter une pièce ancienne...mais toujours une pièce originale, trouvée par mes soins (non acquise par échange ...)
Couche La numérotation des couches correspond à ma numérotation (arbitraire) que l'on peut retrouver sur la page des Echelles chronostratigraphiques

 

Janvier 2010
Calcite
CaCO3 (Carbonate de calcium)
Couche 4800 - Carbonifère marin - Dinantien - Viséen
Carrière Solvay à Loverval
Pièce récoltée en fin des années 1970

Il fait vraiment trop froid pour sortir.  Je vous présente donc une ancienne pièce...introuvable aujourd'hui, la carrière étant fermée.

Peu de chose à dire sur cette pièce, qui, esthétiquement, est superbe : le scalénoèdre type de Loverval, miel, translucide, biterminé, de près de 6cm de long.

 
Février 2010
Pyrite
FeS2  (bisulfure de fer)
Couche 5000 - Carbonifère houiller - Silésien - Westphalien
Travaux de réfection de la voirie et formation d'un rond point sur la rocade en direction de Gilly, qui ont entamé une partie du terril du charbonnage dit "du Nord de Gilly" (Charbonnage du Bos d'l'abbye).
Récolté en février 2010

Des travaux de voirie, tranchées, fondations...et création d'un rond point sur la route de la Rocade reliant le quartier de Soleilmont de Ransart et Gilly.  Ces travaux entament un bout du terrils du Bos d'l'Abbye. Ayant vu que la base du terril présentait de nombreux gros cailloux de schiste, je me suis dit que tout est bon pour qui cherche des minéraux et des fossiles.

Des fougères pouvaient être présentes dans les grosses pierres apparentes.  Une demande polie au chef de chantier et je commençais à débiter des blocs.

Conscient que je passais pour un hurluberlu auprès des travailleurs, dès ma première trouvaille de fougère, je leur ai montré ce que je cherchais.  Amusé, le gars qui maniait le Bobcat a donné quelques coups de pelleteuse afin de dégager d'autres blocs.  Après un sourire et un merci, je me suis remis au travail et les découvertes furent assez fructueuses.

En début d'après midi, après avoir mangé mon "briquet" avec les ouvriers tout en causant de leur travail et répondant à leurs questions quand à mes recherches, je reprends le travail... et mon pic accroche un truc au son métallique. Je pense à une barre de fer comme on en trouve souvent dans les terrils mais je sors une masse compacte, globuleuse et très lourde. 
Je me dirige vers une marre toute proche et je la lave grossièrement.  La poussière gluante noire de charbon et de schiste s'enlève et là, je vois apparaître des cubes en pagaille.

Une masse de pyrite charbonnière comme je n'en ai jamais vue !

Les ouvriers ébahis ont cru à une pépite d'or... il ne seraient pas les premiers à confondre la pyrite avec l'or.  Ne l'appelle-t-on pas "l'or des fous"?

Après leur avoir expliqué que c'est un sulfure de fer, un simple minerais de fer, je l'ai bien emballé et de retour à la maison, frigorifié mais heureux comme un roi, je l'ai lavée à fond.  Plusieurs fois l'eau de ma bassine est devenue noire charbon.  Enfin propre, elle brille de tous ses feux !

 
Mars 2010
Encrinite
Couche 4800 - Carbonifère marin - Dinantien - Viséen
Carrière de Chanxhe
Récolté en mars 2010

Ce fut notre dernière sortie club à la carrière de Chanxhe.  Elle a ensuite changé de propriétaire qui n'accepte plus les visites (pour le moment...)

La carrière de Chanxhe exploite le petit granit.  Ce n'est pas un granite mais un calcaire crinoïdique.  Les crinoïdes ainsi que les brachiopodes, et les coraux furent englués dans une pâte calcaire.  Aujourd'hui ils ont été transformés en calcite blanche.  Cela forme une roche qui, sciée et polie donne un très bels aspect pour la décoration : une matrice de couleur bleu-noir mouchetée de blanc.

A certains endroits, la dissolution du calcaire par les eaux d'infiltration permet de retrouver les crinoïdes, les coraux et les brachiopodes.  Dans le spécimen ici présenté ce sont des articles de crinoïdes qui ont été partiellement libérés de leur matrice.

 
Avril 2010
Quartz transparent à légèrement laiteux
SiO2 (Dioxyde de silicium)
Couche 2010 - Cambrien - Acadien - Lénien - Devillien supérieur - Quartzites des 4 fils Aymon avec veines de quartz
Ancienne carrière de Laifour
Récolté en avril 2010

Comme le dis Francis, membre fondateur de notre club : "Il faut mettre ses doigts dans tous les trous.  Des cristaux s'y cachent peut être..." C'est ce que j'ai fait en juillet 2009 sur l'éperon rocheux, vestige de l'ancien front de taille de la carrière.  Dans un de ces trous, j'ai senti un beau cristal de quartz...mais mal situé.  Vouloir l'atteindre équivaudrait à le détruire. Deux mètres plus haut une fente se dessine et semble vouloir se diriger vers le trou aux cristaux.  De retour à la maison je prépare à la scie circulaire trois coins en bois : un en chêne et deux en sapin.  De retour sur place, je les enchâsse dans la fente le coin en chêne (bois dur) au centre pour écarter la roche et les coins en sapin sur les côtés de manière à ce qu'ils se gorgent d'eau, gonflent et écartent la roche de plus belle.

Je suis revenus sur place 4 fois au cours des mois qui ont suivi et à chaque fois, je constatais que la fissure s'élargissait... et quelques coups de marteau sur les coins en bois.  Après l'hiver, les coins sont toujours bien en place mais la fissure qui affichait deux à 3 mm en juillet se trouve maintenant élargie sur plus de 5cm.  La barre à mine peut alors entrer en action et faire basculer le bloc non sans avoir prévu des branchages pour en amortir la chute.

Et hop, le bloc déboule en laissant apparaître une belle géode qu'il m'a suffit de prélever.  Ca valait le coup d'attendre la fin de l'hiver.

 
Mai 2010
Geesops sparsinodosus gallicus ou espèce voisine
Couche 4206 - Dévonien inférieur- Emsien - Formation de Bure - Membre de Saint Joseph - Grauwackes, schistes gréseux gris-verts avec calcaire coquiller généralement clair parfois gréseux
Travaux Belgacom à Vierves sur Viroin, non loin du lavoir
Récolté en mai 2010

En promenade à Vierves sur Viroin, je vois que des ouvriers sont occupés à creuser une tranchée le long d'une rue afin d'y installer un câble pour le téléphone.

En m'approchant, je remarque que les schistes présents sur le tas de déblais sont bourrés de fossiles : coquilles et coraux.

Je demande aux ouvriers si je peux prospecter. Ils ne donnent l'autorisation pour autant que je ne rebouche pas leur tranchée...

Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver un trilobite. Heureux de cette trouvaille, j'ai persévéré dans mes recherches, mais en vain... à croire que c'était le seul dans le coin...

 
Juin 2010
Fluorite
CaF2 (Fluorure de Calcium)
Couche 4405 - Givetien - Formation de Fromelennes - Membre du Moulin Boreux
Ancienne mine de Rancennes (08)
Récolté en juillet 1984

La cristallisation en pyramide aztèque ou en chou fleur ou encore en gradins (selon les appellations) est caractéristique de cet endroit.  Il est aussi à remarquer que la couleur violette n'est pas uniforme.  Les arêtes sont plus foncées que la masse du cristal. 

 
Juillet 2010
Sphenophyllum cuneifolium
Couche 5000 - Carbonifère houiller - Silésien - Westphalien
Charbonnage du Nord de Gilly
Récolté en juillet 2010

Un joli rameau avec des feuilles verticillées, triangulaires (cunéiformes).  8 à 10 feuilles par verticille. Bel échantillon, bien marqué. Récolté en même temps que la belle pyrite.

 
Août 2010
Pyrite
FeS2 (Bisulfure de fer)
Cambrien - Acadien - Lénien - Revinien inférieur - Veine ardoisière de la Folie (Rv2b)
Carrière du Fond des Vaulx de Wellin
Récolté en août 2009

Pour d'évidentes raisons de sécurité, nous ne pouvons pas avoir accès à la carrière elle-même. 

La société SICAM exploite les couches d'ardoise saines reviniennes et deviliennes dans une carrière à ciel ouvert.  La société les réduit en paillettes qui servent de base pour fabriquer des tuiles bitumées.

Les couches, notamment celle dite de "La Folie (verte)" pralinées de cubes de pyrite sont inutilisables.  Elles sont mises en tas et employées pour remblayer les zones exploitées.  J'ai eu accès aux tas de déchets et j'ai donc pu ramener des ardoises pyritisées.

 
Septembre 2010
Lepidodendron aculeatum
Couche 5000 - Carbonifère houiller - Silésien - Westphalien
Charbonnage d'Appaumée, Ransart
Récolté fin des années 1960

Voilà la première pièce fossile que j'ai découverte avec l'aide de mon grand père sur le terril qui s'élevait à 200 mètres de chez moi. C'est sans doute un des éléments déclencheurs de ma passion.

Longueur : 37 cm, plus grande largeur : 18cm.

 
Octobre 2010
Cérusite
PbCO3 (Carbonate de plomb)
Couche 4512 - Dévonien supérieur - Frasnien moyen - Formation des Moulins Liénaux - Membre de la Boverie
Filon de galène de la carrière de la Boverie, Rochefort
Récolté en octobre 2010

Dans la carrière de la Boverie à Rochefort (Société Lhoist), on trouve, au dernier étage, un filon de galène qui est le prolongement d'un filon de l'ancienne mine de galène de l'Abbaye de Rochefort et qui n'a pas été totalement exploité.

A certains endroits, le minerais de plomb affleure.  Il est souvent massif et peu cristallisé. il est souvent recouvert d'une patine rouille ou brune noirâtre.  Sur cette patine, on trouve parfois de minuscules (micro) cristaux grisâtres à jaunâtres, que l'on pourrait confondre avec de la calcite.  Il n'en est rien, c'est de la cérusite, provenant de l'oxydation de la galène en présence de calcaire.

 
Novembre 2010
Quartz
SiO2 (Dioxyde de silicium)
Beaufortain, Haute Savoie, France
Récolté en avril 1997

Classe de neige en avril, sans neige à Marcinelle-en-Montagne (1200m d'altitude). 

Balades avec les élèves, découverte de la Savoie... mais pour le ski, il faut aller sur les hauteurs à plus de 2500m d'altitude.
Pour y aller, il faut affréter un car.

Au lieu de skier le matin et cours l'après midi la première semaine et l'inverse la seconde semaine, puisqu'il faut se déplacer, l'horaire est modifié : ski un jour entier et cours un jour entier... ce qui veut dire que pendant le ski j'ai un jour complet de libre puisque les élèves sont pris en charge par les moniteurs de la Fédération Française de Ski Alpin !!!

Yesssss!

Le week-end, ce sont les animateurs qui prennent les élèves en charge... SUPER !!!

Donc : Vendredi = ski = un jour de libre pour moi.
Samedi et dimanche = élèves pris en charge par les animateurs = 2 jours de libres pour moi.
Trois jours de libre... il faut en profiter...

Je vois Dédé, le vieux guide de montagne, et on prévoit une virée dans le Beaufortain pour y vider l'un ou l'autre four à cristaux, si on peut en trouver un...

Nous démarrons en voiture jusqu'au lac de la Gittaz. On contourne le lac artificiel, puis jusqu'au refuge de la Gittaz. 1200 mètres après le pont qui enjambe le torrent, un petit parking permet de garer le véhicule. Puis à pied par le sentier du Curé, la vallée glaciaire et nous arrivons au Refuge de la Croix du Bonhomme... Nous y logeons.  Le lendemain, nous partons aux aurores et arrivés sur place, nous nous sommes contentés, au départ, des "restes" des autres et déjà... c'était super... Le quartz améthyste sceptre ne mesure que 1,5cm de haut tandis que le quartz fumé mesure 6cm de haut.

Pour des "restes" c'est pas mal !

Ensuite, après un peu d'escalade (Pas d'alpinisme !!!...juste grimper sur un cône d'éboulis...) on a fini par arriver sur une zone intéressante et après avoir observé la roche et écouté les conseils de mon guide, nous avons cassé et fait dévaler quelques blocs pour arriver sur une faille minéralisée.  Un four qu'on s'est amusé à vider.

 
Décembre 2010

 

Grammoceras striatulum
Couche 6400 - Jurassique inférieur - Lias - Toarcien
carrière de Feuguerolles (région de Caen)
Récolté en août 2010

Mammites nodosoïdes
Couche 7900 - Crétacé supérieur - Turonien
Maroc
Echangé en novembre 2009 au 4M

Il neige, un temps à ne pas mettre un géologue dehors. Fait vraiment mauvais, météo horrible.

C'est le moment de travailler à l'atelier.

En août, j'ai été à la chasse aux ammonites dans la région de Caen et en novembre de l'année précédente, j'ai échangé quelques pièces marocaines engluées dans la gangue. 

Je n'aime pas les ammonites parce que je ne sais pas les déterminer : elles se ressemblent toutes... mais, bon les chercher c'est toujours marrant et les dégager est toujours amusant.

Il faut donc dégager, nettoyer.

Deux belles pièces apparaissent : une Grammoceras striatulum et une Mammites nodosoïdes.

Dégagement au petit burin et ensuite avec de la laine de fer pour évacuer les derniers déchets (ben oui, je n'ai pas de sableuse... j'en suis encore à l'huile de coude et au frotte-fort).

Elles seront échangées dans une prochaine bourse en vue d'obtenir des pièces que je collectionne.

 


Pour me contacter, me faire part de vos idées, me poser vos questions, me laisser vos remarques, cliquez sur l'image ci-dessous...

Retour vers le sommaire